La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

  • 847  Adhérents
  • Assemblée générale le Rapport Moral 22.07.2016 
  • 04.02.2016: Lettre d’Informations  adhérents en page News
  • Rapport du Conseil Général sur le Projet  de LGV en page News
  • Carte des Projets  futurs  de grands travaux sur le  Secteur  Pierres Dorées Val d'Azergues  (routes  ligne LGV ZAC) :  ici
  • L'ADD soutient le Comité de Défense contre la Carrière de Valsonne : plus d’informations ici
  • Adhésion de l'ADD BV VA  à la CAB ( Coordination des Associations du Beaujolais)

 


 

 

 

 

 

 

 

  •  1 juin 2017

Chers adhérents, bonjour...
 

Décidément, ce moi de mai 2017 est riche en confirmations de nouvelles plutôt bonnes.
Vous trouverez en PJ un article du progrès paru le 15 mai dernier qui présente l'état d'avancement d'un projet de champ photovoltaïque sur la commune de Chambost-Allières.

Certes, ce n'est que le début, mais nous accueillons ce projet avec l'espoir qu'il aboutisse car il montre l'intérêt porté par nos élus au développement durable et à la transition énergétique.
Et c'est bien ce que nous souhaitons pour le développement du Beaujolais vert et du Val d'Azergues.

Ce terrain, que nous connaissons bien*, est propriété du département. On ne peut que saluer ici l'implication du Conseil départemental dans un projet novateur au bénéfice de notre vallée.
Quant au projet lui-même, il donne une belle accélération au plan TEPOS (Territoire à Energie POSitive) engagé par la Communauté de communes de l'Ouest Rhodanien.
 

Nous concernant, nous retenons que les panneaux solaires pour être efficaces, doivent être propres... ils sont donc peu compatibles avec la poussière, ce qui nous débarrasserait enfin de tout projet de carrière dans le secteur.
En effet, même si nous avons obtenu des garanties sur l'abandon du dossier VICAT jusqu'à la fin du mandat de l'actuel conseil départemental, nous devons rester lucides : le massif rocheux est toujours là, et les carriers sont patients.
 

 

Hélas, pour installer les panneaux, il faudra éliminer les arbres ce qui n'est pas le volet le plus sympathique du projet. 
C'est en effet très dommage, mais cela n'est pas comparable avec la destruction totale du massif qui était envisagée, il en va de même pour tous les risques et nuisances associés au projet précédent.
Malgré la perturbation du site, l'essentiel de la faune et de la flore ne devrait pas en pâtir dangereusement ni durablement, et nous espérons que ce dossier plein d'énergie apportera quelques emplois locaux. 
L'étude à venir précisera sans doute tout cela.
 

 

N'hésitez pas à nous transmettre vos réactions.
 

Pour le Conseil d'Administration de l'ADD BV VA
André Clément
 

*Vous ne trouverez pas le nom de la forêt de Pully dans cet article mais, si vous cherchez à situer le lieu-dit "Les Voutes", vous devriez reconnaitre le site de l'ex projet Vicat.
 

 


  •  14 Mai 2017

‌‌Chers adhérents,

Comme vous le savez, notre association est toujours active mais a choisi de rester discrète. Notre combat contre le projet de carrière porté par le groupe Vicat semble avoir abouti (*voir rappel), mais nous ne serons pleinement rassurés que lorsqu'il ne sera plus du tout réalisable. Nous sommes donc à nouveau silencieux mais toujours vigilants.
Depuis notre Assemblée Générale du 22 juillet 2016, le nouveau Conseil d'Administration s'est réuni 2 fois, voici donc quelques nouvelles :
 
1 - Le Tribunal Administratif se réveille...
Le 15 octobre 2013, nous avions déposé une requête en excès de pouvoir auprès du Tribunal administratif. Nous savions que le délai serait long... 3 ans et 6 mois plus tard, le greffe du tribunal nous demande si nous souhaitons ou non maintenir notre requête !
Nous en avons discuté en CA et avons opté pour le désistement pour les raisons suivantes :
- Le compromis de vente, objet du litige, a été dénoncé par Madame la Présidente du Conseil Général le 25 octobre 2013, cette dénonciation a été actée par la société Vicat le 28 octobre 2013
- Le nouveau Conseil Départemental s'est engagé publiquement à ne pas donner suite au projet de carrière objet du litige.

           --> Nous étions ravis de mettre un terme à ces mauvais souvenirs.


2 - La vente du château de Longeval semble en bonne voie

L'information est accessible sur le site du Conseil départemental et le nouvel acheteur s'en est fait l'écho sur You Tube, on peut donc en dire deux mots : le château de Longeval est en cours d'acquisition par une école internationale de yoga, l'association Hridaya France, qui souhaite y installer son siège européen. Cela reste à confirmer (**voir précision juridique) mais c'est plutôt bien parti. 

Cette information a également été discutée en CA et nous apparait comme une bonne nouvelle : pas de bruit, pas de poussières, pas de camions, faune et flore sauvegardées, santé et paysages préservés... et sans doute des emplois directs et induits pour l'entretien du château et le fonctionnement des activités. On a connu pire !

           --> Bienvenue à l'école Hridaya


3 - et la suite ?

Pas d'inquiétudes pour l'instant, notre vallée a peut-être bien retrouvé le chemin du vrai développement, celui qui protège la santé et l'environnement de ses habitants, qui améliore les modes de vie et crée des emplois non délocalisables. Tous les projets qui mijotent dans ce sens-là auront notre soutien.

La veille se poursuit, et pour être efficaces nous avons besoin de tout le monde. Aussi, n'hésitez pas à nous faire connaitre toute situation qui pourrait concerner la défense ou le développement de notre Beaujolais Vert et du Val d'Azergues.

                                                                                                                                                                                                            … /…
4 - Cotisation

Afin de compenser les frais administratifs, d'assurance, etc…, le Conseil d'administration en date du 26 avril 2017a décidé de porter le montant de l'adhésion de 10 EUR à 5 EUR. (voir formulaire d'adhésion ou de renouvellement)
 
L'ensemble du Conseil d'administration se joint à moi pour vous adresser ses amicales salutations.

André CLEMENT
Président ADD BV VA 

 
 
 
 
 
* Pour rappel : 
 
Six mois de bataille en 2013 avaient permis de suspendre le projet. Ce qui paraissait un succès n'était en fait qu'une pause (imprévue) dans la stratégie de Vicat. Nous étions convaincus qu'un nouveau projet ressortirait après toutes les vagues d'élections, ce qui fut le cas fin 2015. 
Comme nous l'avions promis, nous étions prêts pour la contre-attaque et, au lieu de relancer directement une campagne auprès de la population, nous nous sommes tournés vers les élus : tous les conseillers municipaux de la vallée d'Azergues ont reçu un dossier d'information à leur adresse personnelle. Ce choix a été efficace car il a permis de faire connaitre à temps le retour de Vicat et les risques pour la vallée, il a donné aux élus locaux la possibilité de creuser le sujet et de prendre position. Nos arguments ont été entendus, plusieurs communes se sont prononcées contre le projet de carrière et le débat s'est prolongé en communauté de communes. Cela a abouti à de très nombreux soutiens qui ont pesé lourd dans la décision finale du département. La consultation en réunion publique de la commune de Chambost-Allières a finalement montré à quel point notre territoire était hostile à ce projet destructeur (87% contre le projet de carrière).
 
** Précision juridique :
 
On dit souvent que la signature d'une « promesse de vente vaut vente »... Pourtant, dans le cas particulier d'un bien immobilier, la loi exige que vendeur et acheteur réitèrent leur consentement devant un notaire afin que ce dernier l'authentifie par un acte officiel. Ce n'est qu'à ce moment que la vente est « parfaite », ce qui signifie que le transfert de la propriété de ce bien du vendeur à l'acheteur est définitif.

 


Contenu